Les acteurs de notre peau

Faisant suite à notre article blog découvrir la peau, zoom sur les différents acteurs de la peau :

1. L'eau, constituant principal de notre corps

L'eau est le constituant principal de notre corps, 70% soit les trois quarts de la masse totale du corps en moyenne, mais pouvant descendre jusqu'à 45% selon l'âge, la corpulence ou la morphologie individuelle. Ce sont les cellules qui contiennent le plus d'eau à 54%. Majoritaires, ce sont elles qui captent le plus d'eau dans le corps et qui souffrent donc autant de ses pertes en eau résultant du phénomène de la déshydratation.

2. La kératine

Les kératines sont des protéines fibreuses et insolubles dans l'eau que l'on retrouve à la superficie de notre peau et qui assurent l'imperméabilité et la protection vis-à-vis des agents extérieurs. La peau en organise la synthèse au cours de la kératinisation, processus continu de maturation cellulaire par lequel les couches superficielles de la peau s'imprègnent de kératine. On distingue par ailleurs la kératine dite molle que l'on trouve dans l'épiderme, de la kératine dite dure présente dans les cheveux, les poils et les ongles.

La kératine est produite par les kératinocytes, des cellules constituant 85 % de la couche superficielle de la peau (épiderme) et des phanères (ongles, cheveux, poils) qui se renouvellent constamment depuis les couches basales, de la profondeur vers la surface. Au cours de leur cycle de renouvellement, les kératinocytes s'épuisent puis s'éliminent par desquamation.

Les kératines contiennent notamment des concentrations élevées de cystéine, un acide aminé soufré (les acides aminés sont les éléments constitutifs des protéines) et une faible teneur en lysine et en hydroxyproline.

3. L'acide hyaluronique

L'acide hyaluronique est un élément hydrophile (propension à absorber l'eau ou à pouvoir lui être mélangé) naturel du derme constitué d'un assemblage de molécules composées de protéines et de sucres, les protéoglycanes capables de fixer 1000 fois leur poids en eau lorsqu'ils sont fluides dans la substance extracellulaire (l'extérieur de la cellule). Il joue un rôle prépondérant dans l'hydratation, la tonicité et l'élasticité de la peau. Plus de la moitié de l'acide hyaluronique présent dans le corps humain se trouve dans le tissu cutané, dont il est l'un des principaux composants de la matrice extracellulaire fondamentale (ensemble de molécules sécrétées par les cellules qui fournissent un support structurel et biochimique aux cellules environnantes). La capacité de rétention d'eau de l'acide hyaluronique lui procure des propriétés viscoélastiques remarquables, c'est à dire à la fois visqueuses et élastiques, qui participent à la beauté de la peau et du visage.

L'acide hyaluronique se trouve en grande quantité dans l'enfance et diminue avec l'âge, en raison de la production des radicaux libres auxquels nous sommes exposés tels que la pollution, le tabac, le soleil, l'alcool, etc., qui détruit sa structure, entraînant une baisse de ses effets. Vers 50 ans, il ne resterait plus que la moitié de la quantité d'acide hyaluronique.

4. Le collagène

Les principales cellules du derme sont les fibroblastes, qui synthétisent deux types de fibres protéiques : le collagène et l’élastine.

Le collagène représente l'essentiel des constituants du derme (couche située sous l'épiderme) et lui confère sa résistance et permet la cicatrisation des tissus endommagés en cas de blessure de la peau. Le collagène est un assemblage de protéines organisées en fibres et peu hydrophiles qui assurent la cohésion et la résistance des tissus pour un aspect ferme et lisse.

5. L'élastine

Ce sont des protéines également organisés en réseau de fibres qui confèrent aux tissus élasticité, souplesse et solidité. Elles sont hydrophobes, c'est-à-dire qu'elles ne captent pas l'eau, et sont de masse moléculaire bien plus faible que celle des collagènes avec lesquels elles sont intimement croisées. L'élastine est une molécule complexe rarement utilisée au sein des cosmétiques du fait qu'elle ne pénètre pas.

6. La mélanine

La mélanine dérive de la tyrosine, un acide aminé nécessaire au bon fonctionnement de l'ensemble de l'organisme, et est le pigment naturel de l'épiderme produit par les cellules appelées mélanocytes. Les mélanines sont déterminantes pour la couleur de la peau et des cheveux. Les grains de beauté (naevus) en sont pourvus et d'autant plus qu'ils sont foncés.

Selon la localisation et la densité des pigments, la sensibilité à la lumière diffère, ce qui explique que les peaux claires soient plus vulnérables au soleil que les peaux foncées.

7. Les lipides

L'hypoderme, couche la plus profonde située sous le derme, est riche en graisse et en vaisseaux sanguins et constitue la principale réserve énergétique de la peau. C'est un tissu graisseux constitué d'adipocytes, des cellules qui stockent la graisse de réserve qu'elles fabriquent. Il joue un rôle de matelas protecteur, d'isolant thermique et de réserve énergétique.

Les glandes sébacées, glandes sécrétant le sébum, sont une autre source de lipides réservés à la surface de la peau.

Enfin, les récepteurs neurosensoriels, le système vasculaire et le système nerveux sont également des acteurs de la peau. Nous aborderons les fonctions de la peau dans un article prochain :) !

 

Leave a comment

All comments are moderated before being published